Des combats dans les RR

Oyez Oyez braves gens, une nouvelle mise à jour arrive dans les Royaumes Renaissants et non des moindres !!! Voyez plutôt, ce n'est pas moins la possibilité de se battre en duel entre joueurs ...

Et oui, une évolution majeure pointe son nez dans notre jeu favori. Sir LongJohnSilver nous a laissé une missive sur le forum des Royaumes Renaissants.

Posté le: 30 Juil 2009 13:20    Sujet du message: Nouveauté pour cet été : la lice !
Hop hop, on continue à bosser cet été sur les RR, à fond les ballons comme d'habitude. De grosses nouveautés vous attendent à la rentrée et pour faire patienter les plus exigeants, pour concurrencer Intervilles, pour pimenter la vie des villages et pour régler une bonne fois pour toute un certain nombre de comptes aux 4 coins des RR, on vous a concocté une lice, où les plus téméraires ou les plus hargneux peuvent s'entre-tuer, sous les vivas de la foule.

Certains ont déjà remarqué ce nouveau lieu du village, situé en haut à gauche de l'écran. Pour ceux qui ne voient rien : rafraîchissez le cache de votre explorateur (par un ctrl+F5 par exemple).

Que faire dans la lice ?

La lice permet actuellement deux actions :
1/ provoquer un autre joueur en duel
2/ observer le duel entre deux joueurs

On peut aussi consulter les duels passés, ainsi que les classements des meilleurs duellistes.

Comment provoquer un autre joueur en duel ?

Pour provoquer un autre joueur en duel, il faut renseigner les différents champs du troisième onglet :
- son login (exact),
- la date et l'heure (à la demi-heure près, sauf aux alentours du passage de la nuit) du duel.

Le lieu du duel est forcément la lice du village où le duel a été créé.

Une fois que le duel est créé, le joueur provoqué reçoit l'information dans ce même troisième onglet. Il est alors libre d'accepter, ou de refuser le duel.

Restrictions :
- Vous ne pouvez provoquer en duel qu'un joueur du même niveau que vous.
- Vous ne pouvez provoquer en duel qu'à partir du niveau 1.
- Vous ne pouvez programmer un duel que le lendemain au plus tôt, ie le lendemain, le surlendemain ou à la fin de l'année. Mais pas le jour-même.
- Il ne peut se dérouler qu'un seul duel par lice, par tranche de 30 minutes.

A quoi sert le don ?

A la création d'un duel, le personnage peut choisir un certain nombre d'items qu'il offre à l'Eglise et aux Saints. Il doit posséder ces items dans l'inventaire de son personnage, pour que le don soit pris en compte. Une valeur équivalente en écus est alors calculée, fonction de la valeur de chaque item et du nombre d'items offerts. Ces items disparaissent de l'inventaire. Cette valeur en écus est par la suite appelée 'don'.
La personne provoquée peut aussi, lors de l'acceptation du duel, offrir un certain nombre d'items, exactement dans les mêmes conditions (même valeur, mêmes items, etc.) que l'agresseur.

Les règles du combat

Le combat se déroule au tour par tour, chaque joueur portant un coup à son adversaire à son tour, un peu comme chez les eskimos. Chaque personnage dispose de 3 caractéristiques pour son combat :
- sa santé : fonction de son énergie, sa faim, du fait qu'il porte ou non un bouclier, de la valeur de son don
- son attaque : fonction de sa force et de son arme (bâton ou épée)
- sa défense : fonction de son intelligence et de son bouclier

Par ailleurs, et c'est très important, le joueur qui porte le premier coup (donc qui commence le duel, avantage qui peut se révéler décisif) est celui qui a réalisé le don le plus important.

Un coup est fonction de l'attaque de celui qui le porte, de la défense de celui qui le reçoit, et du hasard (jet de dé). La valeur du coup est retranchée de la santé de celui qui le reçoit.

Le combat s'arrête lorsqu'un joueur n'a plus de points de santé.

Le déroulement du combat

Le duel n'empêche pas l'action de la journée. C'est une petite récréation, entre le ramassage de 2 haricots.
Le combat ne peut se dérouler que si les deux participants se trouvent, le jour du combat, dans le village où le combat doit se dérouler. Ils doivent par ailleurs ne pas être en prison, ne pas être éradiqué, ne pas être en retraite et ne pas être mort.
Si l'un des deux participants n'est pas présent au duel, il perd le combat par abandon et perd des points de réputation.
Si le duel se déroule normalement, le vainqueur gagne de l'expérience en duel, sur laquelle se basent les classements, et qui interviendra aussi dans le déroulement du combat. Le gain en expérience dépend du nombre de coups portés (plus le combat est rapide, plus le gain est grand), et de la différence de santé, d'attaque et de défense entre les deux participants (plus cette différence est grande à l'avantage du vainqueur, moins le gain en expérience est important. A contrario, le gain est d'autant plus important que la différence est importante à l'avantage du vaincu). En clair, il vaut mieux buter rapidement un type beaucoup plus balèze.
Le vaincu, outre qu'il se couvre de honte, se retrouve dans un état mourant, affamé, et perd des caractéristiques (force actuellement), en fonction de son niveau. Les classements sont basés sur cette expérience et sont aussi fonction du niveau.

Les types de duels

Pour le moment, les duels ne sont que du type 'bourrinage', c'est à dire qu'ils sont pour les personnages un peu, comment dire, limités quoi, les gros balèzes qui mangent de la viande.
Il est prévu une version pour nos éminents futurs jésuites : la casuistique, dont les règles seront influencées par le charisme, plus que par l'intelligence.

Que les duels commencent !!!

Source : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=785778&sid=NVn3UyZDEfk33wQu7dDjp6MkS

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Les Royaumes Renaissants ?

139 aiment, 58 pas.
Note moyenne : (208 évaluations | 30 critiques)
5,1 / 10 - Moyen

123 joliens y jouent, 272 y ont joué.