Le personnage : général

Se nourrir

L’activité principale et quotidienne de votre personnage consiste à se sustenter. Si vous ne le nourrissez pas tous les jours, votre personnage s’affaiblit et ses caractéristiques ainsi que son niveau de bonheur diminuent. Le personnage devient aussi moins efficace dans son travail et finit par mourir.

Pour manger, vous avez deux solutions :

  • La Taverne : vous pouvez vous y restaurer, ou bien vous asseoir à une table, boire un coup et discuter avec vos voisins. Le menu est concocté par le tavernier.
  • Le Marché : vous pouvez acheter des denrées mises en vente soit par la mairie, soit par d’autres joueurs. Ces produits satisfont plus ou moins la faim et ont aussi une influence sur les caractéristiques de votre personnage.

Argent et Travail :

Le travail est le premier moyen de gagner de l'argent.

Si vous ne travaillez pas à votre compte, dans votre exploitation ou dans votre échoppe, vous pouvez toujours trouver du travail à divers endroit.

  • Au village. Vous pouvez aller exploiter les ressources dont dispose le village en allant pêcher au lac, en allant cueillir au verger ou couper du bois dans la forêt.
  • Dans les mines ou les carrières.
  • A la caserne (milice du village ou du fief).
  • A la mairie, où vous pouvez postuler aux offres d'emploi que proposent d'autres joueurs. Les salaires fluctuent en fonction de l'offre et de la demande. Vous n'êtes pas certain de décrocher l'emploi si vous postulez : l'employeur peut exiger de l'employé qu'il ait certaines caractéristiques, un certain niveau. Si deux joueurs, qui répondent aux exigences, postulent pour la même offre, celui qui a le charisme le plus élevé remporte l'offre.
  • A l'église. Vous pouvez travailler pour votre paroisse. Les salaires sont modestes (5 écus), toutefois il est généralement bien vu de vos concitoyens que vous vous adonniez à des actions pieuses, votre réputation risque d'augmenter (+1 point de réputation).
Un autre moyen, plus simple, de gagner de l'argent, est de parrainer un nouveau joueur. Dans la page Mes amis, vous avez la possibilité d'inviter un nouveau joueur à essayer les Royaumes Renaissants. Vous gagnez alors 10 écus.

La mort

La mort est, suivant les rumeurs, un état des plus angoissants ou des plus ennuyeux, auquel vous pourriez malheureusement être confronté si par étourderie vous oubliiez de vous alimenter ou si trop de hardiesse vous fait tuer au combat.

Dans ce cas fâcheux, si vous ne supportez plus les cruels tourments infligés par Satan et ses sbires ou si vous êtes lassé de passer vos journées benoîtement assis sur un bout de nuage, vous pouvez toujours intenter un recours en résurrection auprès du Bon Dieu, en appuyant sur le bouton "ressusciter" de la page d'accueil.

Evidemment le bon dieu n'est pas la poste, et Saint Pierre (ou bien Cerbère, suivant les cas) prélèvera un droit de péage de 10 points dans chaque caractéristique (force, intelligence et charisme).

Les objets

Les objets présents dans les Royaumes Renaissants sont de quatre types :

  • La nourriture (pain, maïs, fruit, viande, lait, poisson, légume). Il s'agit de biens de consommation, qui sont nécessaires quotidiennement pour la survie des personnages
  • Les matières premières (maïs, blé, carcasse de cochons ou de vaches, laine, farine, pelotes de laine, peaux). Ce sont des biens de consommation intermédiaire, produits en général par les personnages dans leurs propriétés et revendus à des personnages de niveau supérieur à 2 pour qu'ils les travaillent et les transforment en nourriture ou en objets spéciaux.
  • Les objets spéciaux (vêtements, outils, couteaux, haches, seaux, etc) sont des biens de transformation, c'est-à-dire qu'ils sont utiles aux personnages pour améliorer le rendement de leurs champs, de leurs machines ou pour le changement de niveaux.
  • Les armes sont des objets que seuls les comtés peuvent acheter, pour équiper leurs armées ou leurs milices.
Les personnages peuvent se procurer ces objets de deux façons : en les produisant (dans leurs exploitations ou dans leurs échoppes) ou en les achetant au marché ou à la foire.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Les Royaumes Renaissants ?

139 aiment, 58 pas.
Note moyenne : (208 évaluations | 30 critiques)
5,1 / 10 - Moyen

123 joliens y jouent, 272 y ont joué.